Parce qu’il le vaut bien …

A mort frisettes, sus aux croles, honni soit maudites anglaises. Aujourd’hui c’est la fête à la cisaille et autres compagnes de défrichage. Pour la toute première fois de sa vie […]

A mort frisettes, sus aux croles, honni soit maudites anglaises. Aujourd’hui c’est la fête à la cisaille et autres compagnes de défrichage. Pour la toute première fois de sa vie Gabin est allé « au coiffeur » comme on dit chez nous.

Comme tout bon client qui se respecte, Gabin a eu droit à son petit peignoir en tissus, à l’effigie de Mickey, sympa ! Pour le réhausseur, cette fois c’est maman qui s’y colle.On s’attendait un peu à la tête qui dodeline à chaque coup de ciseaux, effusion de sang, oeil crevé, oreille coupée, autant de scénari catastrophe que les parents s’inventent. Finalement ça c’est plutôt bien passé, pas de blessé si ce n’est la malheureuse coiffeuse qui au détour d’un geste trop brusque de toto bello, s’est légérement entaillé le doigt, mais rien de grave. Pour parfaire la coupe, un peu de gel et v’là l’goss’bo avec sa coupe de D’jeuns à l’iroquoise.

Il n’en fallait pas moins pour attaquer cette nouvelle année sur de bonnes bases.

premiers coup de ciseaux, jusqu'ici tout va bien ...

premiers coup de ciseaux, jusqu’ici tout va bien …

Coupe de cheveux nickel, regard dans le vague ... La vraie bogoss attitude

Coupe de cheveux nickel, regard dans le vague … La vraie bogoss attitude

Un petit gâteau improvisé bien joli mais surtout bon, mais au fait je crois bien qu'il reste une part au frigo...

Un petit gâteau improvisé bien joli mais surtout bon, mais au fait je crois bien qu’il reste une part au frigo…

le papier d'emballage c'est toujours le plus beau des cadeaux

le papier d’emballage c’est toujours le plus beau des cadeaux

About papa