en savoir un peu plus …

080717 - banner

nuageux Mercredi 16 juillet 2008, LA ROCHELLE, temps mitigé, température maximale 22°c

Pris par d’autres occupations au combien oisives, nous avions presque oublié les raisons de notre venu ici : en savoir plus sur le passé du plus vieux des papis de Gabin, Jean Luc.

080717 - olympiaPremière grande question : son âge, car jusqu’à présent même nos tentatives les plus précises comme une datation au carbone 14 d’une de ses rognures d’ongles retrouvée dans sa salle de bain, c’est soldée par un échec. Il s’agissait en fait d’un morceau de carrelage noirci par l’humidité …

Nous avons donc décidé de retourné là où JL a travaillé pendant de nombreux lustres. Poussant plus avant nos investigations, nous avons pût retrouver Simone, qui fût un temps sa collègue à l’Olympia de La Rochelle où elle officiait comme hôtesse d’accueil, « ouvreuse qui disait à l’époque » dixit Simone.

Ainsi arrivés à l’hospice du Val Fleuri, nous n’avons pas résisté à la tentation de lui demander quelques éclaircissements sur JL et notamment concernant son âge. Voici de manière synthétisée ce qu’elle nous a répondu.

 » Oh là, j’étais une belle et fringante jeune fille à l’époque, j’allais presque sur mes vingt ans. Lui à l’époque, y m’paraissait déjà si vieux. Par contre pas farouche pour un sou et même plutôt entreprenant pour son âge … Si bien qu’avec les filles on l’appelait Jean Glue.

… Il paraîtrait qu’il a cotoyé les frères Lumières et que c’est même lui qui leur aurait montré le truc pour projeter un film sur grand écran. Je sais pas si c’est vrai mais en tout cas quand Georges Meliès venait faire la promotion de ses films, y demandait toujours à voir son p’tit papy en parlant de Jean Luc. Et y z’arretais pas de s’raconter des histoires de quand le Georges il était jeune et qu’il montait sur les g’noux de son p’tit papy et pis tout ça …« .

Nous voilà plus renseigné sur le passé de notre maxi papy. Mais, un peu resté sur notre fin, nous décidâmes de contacter la tribu d’amis qu’il avait à l’époque sur La Rochelle et ses environs. L’occasion pour nous de nous faire gentiment inviter à dîner deux soirs de suite et d’amener un peu de lumière sur le mystère Jean-Luc.

080717 - hotesse

About papa