épanadiplose

Vendredi18 juillet, LA ROCHELLE, temps gris et petites pluies, temperature maximale 23°c

Pour ceux qui ignorerait ce que signifie le titre de l’article, voici ce qu’en dit le site wikipédia :

En rhétorique, une épanadiplose est une figure de style consistant à la reprise à la fin d’une proposition du même mot que celui situé en début d’une proposition précédente.

Par exemple la plume qui virvolte au début et à la fin du film Forrest Gump, est ce qu’on peut appeler une épanadiplose.

On s’était donc dit que pour finir la chronique Rochellaise, on irait bien de notre petite épanadiplose, juste histoire de marquer le coup.

On a pas vraiment eu à se forcer pour trouver un élément marquant du départ à mettre en corrélation avec ceux du retour. La journée a été la copie conforme du vendredi précédent.

A commencer par le temps, comme si le ciel voulait nous reconditionner à nos chers nuages nordiste. il a donc fait gris toute la journée, pour qu’enfin une petite pluie fine viennent nous chatouiller l’échine en fin de journée. Ce qui je vous l’avoue est fort agréable lorsqu’il s’agit de charger les bagages.

Mais le temps n’était pas le seul à être d’humeur morose puisque notre p’tit kiki nous a fait profiter toute la sainte journée de ses merveilleux cantiques, comme il l’avait fait la veille du départ. Une chance pour nous, nous voyagions de nuit. le petit démon a fini par s’endormir et il a été comme a son habitude charmant tout au long de la route. Ce n’est qu’arrivé à Bruay Labuissière qu’il à fait mine d’ouvrir ses jolies mirettes…

Finalement, après un bon coup de rangement et de ménage, la journée s’est achevée bien vite.

Alors et cette épanadiplose me direz vous, le choix à été difficile : les pleurs, le temps ?

Pour finir on s’est dit qu’en photo se serait bien plus sympathique. Cette fois, c’est moi qui m’y colle !

FIN … De la chronique Rochellaise.

About papa